Vous êtes ici

Ressources

Retrouvez dans cette rubrique les productions des actions du plan Nature en Ville ainsi que les ressources (documents, sites web, etc.) associées à des actions du plan ou a des initiatives.

Filtrer

Site Internet Espaces-Naturels - ATEN

Aten

Atlas de la Biodiversité dans les Communes (ABC) : Expérimentation en Bretagne sur la commune de Plérin-sur-Mer

VivArmor Nature

Un manque de connaissance de la biodiversité communale a été mis en évidence, ainsi qu’un manque d’appropriation des enjeux liés à la biodiversité, par les élus locaux. Dans ce contexte, le programme « Atlas de la Biodiversité dans les Communes (ABC) » a été lancé en 2010 à la suite du Grenelle de l’Environnement.

 

 

VivArmor Nature a été la première structure en Bretagne à avoir lancé un ABC et ceci en partenariat et en concertation avec tous les acteurs locaux (élus, habitants, associations, chercheurs,…) impliqués dans la protection et la valorisation de la biodiversité à l’échelle régionale, départementale et locale.

Atlas de la Biodiversité Communale de Vendôme

MEDDE

La Ville de Vendôme, consciente de la nécessité de préserver son patrimoine naturel, a souhaité se doter d'outils qui permettront, à terme, de recenser et valoriser les richesses naturelles de son territoire et d'associer parallèlement tous les habitants à la découverte de ce patrimoine.

 

Elle a donc répondu à l'appel à projet « Atlas de la Biodiversité dans les Communes (ABC) » lancé par le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer, dans le cadre de l'année 2010, déclarée « Année internationale de la biodiversité » et a été retenue.

 

Ainsi, de janvier à décembre 2011, un inventaire de la faune et de la flore a été mené par l'association Perche Nature.

Le but de l'Atlas de la Biodiversité Communale est de disposer d'une connaissance aussi exhaustive que possible des espèces animales et végétales sur le territoire de la commune.

Cet outil permet d'offrir une meilleure lisibilité des enjeux liés à la biodiversité locale, et ainsi de mieux les prendre en compte lors de projets d'aménagement.

 

Il permettra également à la collectivité d'intégrer dans son PLU, les notions de corridors et de continuum écologiques à travers la création de Trames Vertes et Bleues.

Stratégie Nationale pour la Biodiversité 2011-2020 : Quels indicateurs retenir ?

MEDDE

Ce document présente la démarche développée pour doter la nouvelle Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) d'indicateurs robustes, élaborés en concertation, compréhensibles par le plus grand nombre et utilisés pour orienter l'action en faveur de la biodiversité. Les indicateurs de ce document constituent une première liste pour la métropole ; c'est une étape pour l'Observatoire national de la biodiversité (ONB) en charge de leur élaboration.

Les indicateurs présentés résultent d'une première analyse des orientations stratégiques et objectifs retenus à l'issue de la démarche de révision de la SNB.

Biodiversité et société : des questions pour débattre

Observatoire National de la Biodiversité

L’observatoire national de la biodiversité (ONB) est né d’une volonté collective de disposer d’une information sur la biodiversité solide, partagée et utile à la décision. Il est mentionné à l’article 25 de la loi Grenelle 1.

O.N.B. : Des questions pour débattre, des indicateurs pour éclairer

MEDDE

L’ONB est né en 2009 d’une volonté collective de disposer d’une information sur la biodiversité solide, partagée et utile à la décision. L’ONB est piloté par un comité national, représentatif des acteurs de la société. Celui-ci a retenu une présentation par questions fondamentales pour comprendre les enjeux, les tendances et les aspects majeurs de la biodiversité.

La stratégie française pour la biodiversité 2011-2020

MEDDE

En tant que Partie à la Convention sur la diversité biologique, la France a adopté en 2004 sa première stratégie nationale pour la biodiversité (SNB). Celle-ci était déclinée de 10 plans d’action sectoriels. Après une phase de révision menée en partenariat, une nouvelle stratégie a été adoptée. La SNB 2011-2020 fixe une ambition, 20 objectifs et un cadre original favorisant la mobilisation de tout un chacun, quels que soient son statut et son secteur d’activité.

Atlas de la biodiversité dans les communes

MEDDE

Atlas de la biodiversité dans les communes où comment participer à la protection de la biodiversité localement.

 

Le projet atlas de la biodiversité dans les communes a été lancé en mai 2010 dans le cadre de l’Annéeinternationale de la biodiversité.

Il a pour objectifs, d’une part, de sensibiliser les élus et la population aux enjeux liés à la préservation de la biodiversité, d’autre part, d’acquérir des connaissances complémentaires afin que la biodiversité soit mieux prise en compte dans les décisions locales.

La France, avec ses territoires de métropole et d'outre-mer, est riche d'une grande biodiversité.

Les régions, les départements, les communes et tous les acteurs de l’environnement sur les territoires agissent, depuis de nombreuses années, chacun avec les moyens qui lui sont propres. Mais la connaissance de la biodiversité est encore bien sommaire. Or, connaître c’est se donner les moyens d’aménager un territoire et d’organiser des politiques publiques durables qui prennent en compte l’ensemble du patrimoine naturel.

C’est pourquoi le ministère du Développement durable propose aux communes volontaires un dispositif pour les aider à connaître protéger et valoriser leur biodiversité : l’atlas de la biodiversité dans les communes (ABC).

Site NatureFrance : SINP et ONB

Aten

Ce site présente à tous les acteurs de la biodiversité, les informations et documents relatifs à l'organisation générale, aux actions en cours et aux travaux produits par le SINP (Système d’Information sur la Nature et les Paysages) et l'ONB ('Observatoire National de la Biodiversité)

Appel à projet ANR Villes Durables

ANR

Cet appel à projets est clos.

 

Le programme ANR Villes Durables visait à mobiliser la communauté scientifique, dans la diversité de ses disciplines et de ses démarches, pour éclairer les décisions publiques et produire des outils et des techniques qui permettront aux villes de mieux intégrer les exigences du développement durable.

 

Cet appel à projets se focalisait sur les villes européennes en se plaçant dans la perspective du Grenelle de l'environnement. A ce titre, l'enjeu principal était de mieux connaître et de réduire ou maîtriser les nuisances environnementales de nos villes, notamment en termes d'utilisation des ressources naturelles (énergie, air, eau, sol/sous-sol, espace, matériaux de construction...) et d'émissions de GES et de polluants.  Les rapports de la ville à l'économie et au lien social ne devaient pas être perdus de vue pour autant. La problématique du changement climatique et la nécessaire réduction des émissions de gaz à effet de serre ont été ici appréhendées à la fois comme un risque majeur et comme une opportunité pour promouvoir de nouveaux types de développement.

Le Programme Interdisciplinaire de Recherche Ville et Environnement (PIRVE)

Centre National de Recherche Scientifique

Le Programme Interdisciplinaire de Recherche Ville et Environnement (PIRVE) est un programme de recherche co-financé par le CNRS et le Ministère de l'Ecologie. Il soutient des projets de recherche innovants s'intéressant au croisement des problématiques urbaines et environnementales.

Site de Plante&Cité

Plante & Cité

Plante & Cité est une plateforme nationale d'expérimentations et de conseils techniques à destination des services espaces verts des collectivités territoriales et des entreprises du paysage.

Plateforme informatique "Ateliers d'été de l'agriculture urbaine et de la biodiversité Paris"

Natureparif

Les Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité se sont achevés mercredi 3 juillet 2014. Près de 300 personnes et 88 intervenants ont participé à ce rendez-vous qui trois jours durant a essayé de proposer un panorama le plus exhaustif possible de ce mouvement tout en permettant de visiter des lieux où se déroulent expériences et initiatives liées à l’agriculture urbaine.

 

 

Vous pouvez retrouver sur ce site toutes les contributions des intervenants présentées au cours des conférences plénières, tables rondes et 7/7 ainsi qu’une sélection de photos des lieux visités pendant ces trois journées.

Présentation du programme "JASSUR" - Jean-Noel CONSALES

Jean-Noel CONSALES (TELEME)

Diaporama diffusé lors des Ateliers d'été "Agriculture urbaine et biodiversité" du 30 juin, 1er et 2 juillet 2014

Publication - Retours sur la rencontre : "Politiques urbaines et biodiversité" (2012)

Natureparif

Natureparif a publié un recueil d’actions de villes et agglomérations françaises et européennes engagée dans la prise en compte et la préservation de la biodiversité.

De Paris à Berlin en passant par Nantes, Montpellier ou Lausanne, l’ensemble des politiques publiques liées à la biodiversité sont abordées : aménagement du territoire et lutte contre l’étalement urbaine, urbanisme et construction, trame verte et bleue, lutte contre les pollutions, circuits courts et agriculture péri-urbaine, coopération décentralisée, outils stratégiques et d’évaluation…

Réalisé à partir de la Rencontre organisée par l’agence francilienne pour la nature et la biodiversité le 24 janvier 2012 à l’Hôtel de Ville de Paris, cet ouvrage concrétise l’engagement de Natureparif de contribuer au Plan national « Restaurer et valoriser la nature en ville » en réalisant un « argumentaire à destination des élus sur la biodiversité urbaine ».

 

Un travail réalisé avec de nombreux partenaires, dont la Ville de Paris et des associations d’élus, de collectivités et de fonctionnaires territoriaux, et avec le soutien de la Convention sur la Diversité Biologique des Nations-Unies (CDB). Il contribuera au Plan d’actions des autorités locales sur la biodiversité, approuvé à Nagoya en 2010, et dont les résultats seront présentés lors de la prochaine Convention des Parties de la CDB, en octobre 2012 à Hyderabad en Inde.

Communiqué de presse Programme Siterre

Plante & Cité

Plante & Cité coordonne un programme de recherche sur la construction de sols urbains fertiles pour les aménagements d’espaces verts en ville. Le projet Siterre fonde son originalité sur l’étude des potentialités de matériaux recyclés urbains en substitut de la terre végétale, ressource non renouvelable, pour la construction de sols en ville. Le projet réunit neuf partenaires scientifiques, techniques et professionnels autour d’une approche innovante et multidisciplinaire. Démarré début 2011, le programme d’une durée de quatre ans bénéficie d’un financement de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

Règles professionnelles - UNEP

UNEP

Les règles professionnelles sont la transcription et l’identification du savoir-faire des entreprises du paysage. Elles sont rédigées par des professionnels du paysage : entreprises, donneurs d’ordre, bureaux d’étude, enseignants, fournisseurs, experts.

Elles sont élaborées en tenant compte de l’état des lieux des connaissances au moment de leur rédaction, et des documents existants sur certains sujets spécifiques et constituent ainsi une photographie des “bonnes pratiques” du secteur.

Elles sont toutes organisées selon le même principe. Ainsi, on y trouve :

  • la description du sujet traité, et les limites posées
  • un glossaire détaillé des termes employés dans le document
  • des prescriptions techniques organisées selon la logique du déroulement de chantier
  • des annexes techniques pouvant être de différents ordres : compléments techniques spécifiques, exemples de méthodes à mettre en œuvre, etc.

 

Les règles professionnelles sont applicables à tout acteur concourant à la réalisation et l’entretien d’un aménagement paysager. A terme, il est prévu que ces règles deviennent les normes du paysage.

 

Les règles professionnelles du paysage sont organisées en cinq axes :

  • travaux de mise en œuvre et d’entretien des plantes
  • travaux d’aménagement et d’entretien des constructions paysagères
  • travaux de mise en oeuvre et d'entretien en végétalisation de bâtiment
  • travaux d'aménagement et d'entretien des zones naturelles
  • travaux de création et entretien des sols sportifs

 

Chaque axe comprend des règles professionnelles relatives à la création et des règles professionnelles relatives à l’entretien.

 

Une nomenclature spécifique a été retenue pour les règles professionnelles du paysage. Par exemple, le numéro des règles professionnelles des travaux de préparation des sols et supports de plantation est le P.C.1-R0. La première lettre de la nomenclature sert à identifier l'axe auquel appartient le sujet (axe 1 - P : plantes / axe 2 - C : constructions paysagères / axe 3 - B : végétalisation de bâtiment / axe 4 - N : zones naturelles / axe 5 - S : terrains de sport). Quant à la seconde lettre, elle permet d'identifier les travaux de création (C) ou d'entretien (E). Le premier chiffre est un numéro d'ordre et la mention "Rchiffre" indique le numéro de révision. Les annexes sont indiquées par la mention "Achiffre", placée avant le numéro de révision.

 

 

Plateforme Programme Florilèges

Plante & Cité

Plante & Cité en collaboration avec Tela Botanica, Natureparif et le Muséum National d’Histoire Naturelle, lance le programme « Florilèges », programme de sciences participatives à destination des gestionnaires d'espaces de nature en ville. D'avril à septembre, le programme s'articule autour de 2 volets complémentaires:

  • Florilèges-RUES qui propose à l'échelle nationale un observatoire participatif de la flore urbaine des rues et des pratiques de gestion; ce volet conduit en partenariat avec Tela Botanica repose sur le protocole "Sauvages de ma rue" adapté aux gestionnaires
  • Florilèges-PARCS ET JARDINS qui propose la co-construction d'un protocole d'étude de la flore spontanée pour et par les gestionnaires, dans les espaces verts; ce volet a pour objectif de mettre en lumière les impacts des modes de gestion sur le patrimoine végétal.

Thèse Évolution des pratiques des paysagistes face aux enjeux écologiques de la conception urbaine

Leger-Smith Fanny-Anaïs

 

Avec une population mondiale vivant majoritairement dans les villes, un rythme d'urbanisation rapide et une limitation des ressources, il est devenu indispensable de prendre en compte les enjeux écologiques de la conception urbaine. Cela se traduit depuis une dizaine d'années par l'introduction de critères écologiques dans les politiques publiques et un changement des pratiques professionnelles des acteurs urbains. Ce tournant écologique concerne notamment les paysagistes qui ont une pratique urbanistique propre définie par une démarche de projet de paysage. Le travail de thèse interroge l'impact du tournant écologique dans la conception urbaine sur l'évolution des pratiques des paysagistes. Nous étudions cette question dans trois domaines : les pratiques de discours des paysagistes à travers l'analyse du Landscape Urbanism et des mouvements similaires en France, la place des paysagistes dans les associations disciplinaires au sein des équipes de conception des marchés publics et enfin leurs pratiques de conception à travers l'analyse de huit cas d'étude de quartiers écologiques en France et au Royaume-Uni. La méthodologie de recherche est pluridisciplinaire et déploie divers outils provenant de la géographie, la linguistique et l'économie mais aussi l'analyse de projet de paysage. Nous n'observons pas de mutations fondamentales des pratiques paysagistes face au tournant écologique observé et montrons plutôt que ce tournant conforte la démarche traditionnelle de projet de paysage. Il constitue néanmoins un facteur de différenciation des pratiques paysagistes qui adaptent leur démarche aux spécificités, entre autres écologiques, du site.

Flore et faune utiles à la protection des plantes

Scradh

Le Scradh est une station d'expérimentation horticole membre de l'institut national ASTREDHOR.

A ce titre la station a beaucoup travaillé sur les techniques de protection des plantes permettant de maintenir la qualité des végétaux en production ou sur site (jardin, espaces verts en ville) tout en réduisant l’emploi des produits agro-pharmaceutiques. Cette technique de lutte appelée ‘Protection Biologique Intégrée’ fait notamment appel à l’usage d’auxiliaires biologiques contre les ravageurs. Pouvoir les identifier et connaitre leurs exigences est donc indispensable.

Si certains auxiliaires peuvent être achetés, de nombreux existent naturellement dans notre environnement. Après plus de 6 années d’études sur cette biodiversité utile, le Scradh a réalisé une "affiche" détaillant les auxiliaires connus présents naturellement dans l'environnement, leur rôle dans la protection des plantes, et les végétaux susceptibles de favoriser leur maintien.

La démarche est d’amener l’ensemble des professionnels (horticulture/paysage, viticulture, arboriculture, etc.) et le grand public à valoriser la biodiversité, dans le cadre de ce que l’on nomme la « biodiversité fonctionnelle ».

La ressource produite garde un aspect évolutif car nos connaissances progressent régulièrement. De plus un côté pédagogique a été inclus car il ne s’agit pas d’une simple affiche mais d’un ensemble de documents (cartes, vignette, affiche) permettant la finalisation par l’utilisateur de la dite ‘Affiche collector’.

 

Pour plus d'information sur cette ressource

Pages