Vous êtes ici

Actualités

Ouverture des inscriptions pour l'atelier Nature en Ville du 26 septembre à Rennes

Les inscriptions pour la journée du 26 septembre 2013 à Rennes sur le Plan Nature en Ville et la gestion alternative des eaux pluviales sont ouvertes !

Redonner sa place à l'eau en ville fait partie des 16 engagements du Plan Nature en ville lancé par le ministère de l'écologie en 2010. Cet atelier « Nature en ville », organisé par Plante & Cité, sera l'occasion d'échanger sur les techniques, bénéfices, et perspectives qu'ouvrent l'usage de ces nouvelles pratiques et ouvrages de gestion de l'eau. 

La matinée sera consacrée à des présentations et des échanges sur des retours d'expériences sur la gestion durable des eaux pluviales. L'après-midi, une visite de la ZAC de la Courrouze avec l'équipe du concepteur sera l'occasion d'illustrer sur le terrain des exemples d'ouvrages à l'échelle d'un quartier.

Pour en savoir plus, consultez le programme détaillé de cette journée.

Vous pouvez vous inscrire sur le site : www.rennes.inscription.plante-et-cite.fr

 

Logo des Assises de la biodiversité

L'appel des Assises de la biodiversité de Nantes

Lors du débat faisant suite à la première table ronde des Assises lundi matin, Humanité et Biodiversité a proposé, eu égard à l'intérêt et aux attentes témoignés par les interventions introductives et la table ronde, que soit élaboré un "appel des assises". Les organisateurs Réseau IDEAL, IDEAL Connaissances, Nantes Métropole et l’association Les Eco Maires ont alors proposé la mise en place d'un atelier d'écriture chargé d'élaborer un texte à soumettre en plénière et à envoyer au ministre. En voici le résultat : 

 

" Les ambitions des participants aux 3e Assises nationales de la Biodiversité à Nantes les 1er, 2 et 3 juillet 2013, pour la Loi cadre biodiversité :

 

Les participants, élus, collectivités, ONG, entreprises du secteur privé, scientifiques et citoyens ont tenu à exprimer ensemble leurs ambitions pour la future loi cadre biodiversité.

Parce que la biodiversité conditionne l’avenir des sociétés humaines, y compris dans ses aspects économiques, elle concerne chacun des 67 millions de français. Dès lors, la loi cadre doit faire de la biodiversité une priorité nationale.

Il est réaffirmé que la biodiversité s’entend comme toutes les espèces vivantes y compris l’espèce humaine, les liens qui les unissent et qui conditionnent les fonctionnalités écologiques.

La loi réaffirmera que la biodiversité est un bien commun et donnera le cadre pour préserver, valoriser,  restaurer,  partager équitablement les ressources.

La loi cadre devra faire de la biodiversité une priorité interministérielle, au sein de toutes les politiques sectorielles en lien fort avec l’ensemble des territoires, urbains comme ruraux, en réaffirmant le rôle primordial des collectivités et en améliorant l’articulation entre les différentes échelles. 

Pour ce faire, la biodiversité sera au centre des politiques d’aménagement du territoire. Dans cet objectif, la loi cadre rappellera l’importance d’éviter, puis réduire, et enfin compenser les impacts résiduels de tout projet d’aménagement.

La loi consacrera une agence française de la biodiversité ambitieuse, au service de l’action. 

La connaissance étant un préambule indispensable à l’action, une attention particulière sera portée sur le développement de la recherche pour la biodiversité.

La biodiversité est également un enjeu culturel, à ce titre, l’éducation à la biodiversité  trouvera une place pleine et entière au sein des programmes de l’entrée scolaire à l’Université. Elle doit être intégrée aux formations de tous les décideurs et tous les professionnels et au delà à l’ensemble des citoyens. 

La loi de finances donnera les moyens de mise en œuvre des ambitions de la loi cadre biodiversité, notamment concernant l’agence française de la biodiversité. "

 

Promouvoir l’infrastructure verte dans l’UE

La Commission européenne vient de publier, le 6 mai 2013, une communication visant à encourager le recours à l’infrastructure verte, à promouvoir la prise en compte systématique des processus naturels dans le cadre de l’aménagement du territoire et les investissements dans ce domaine au niveau local, régional et national.

Consulter le document publié (en anglais)

Jardins Jardin 2013, les Dadagreen de Paris Label, prix de l'innovation Cité Verte

Paule Kingleur est plasticienne urbaine. Elle intervient dans les espaces publics des villes pour faire, ce qu'elle appelle de 'l"éco spontané" : planter sur les trottoirs, les places, les sorties de campus...
Elle habille les poteaux et les barrières de stationnement de ses Dadagreen. Leur but, lutter contre l'uniformisation de la ville et les interdictions, et réenchanter les trottoirs avec l'aide des habitants des quartiers.
Le Dadagreen est une paire de sacoches faite avec de la bâche recyclée et habillée de photos d'artistes. Il est ensuite planté de mini potager ou de fleurs.
Les Dadagreen de Paule Kingleur ont reçu le prix de l'innovation cité verte à la 10ème édition de Jardins, Jardin, à Paris. 

Accéder à la fiche de présentation du dadagreen

Le référentiel "Trame Verte Urbaine" est en ligne!

Le référentiel Trame Verte Urbaine (TVU) est consultable sur le portail de la nature en ville.

Il s'agit d'une production de l'action de l'engagement 5 : "Réaliser un référentiel sur la trame verte et bleue en milieu urbain", portée par le Ladyss, Laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces, et par le CNRS.

Ce référentiel constitue également la cinquième partie de l'ouvrage "Trames Vertes Urbaines" paru en mai 2013, et rédigé par les chercheurs du programme de recherche ANR-TVU.

première page du référentiel TVU

Référentiel Trame Verte Urbaine

A. Bergoënd, N. Blanc, P. Clergeau, L. Cormier, D. Provendier

Ce référentiel fait le lien entre les recherche pluridisciplinaire issues de l'ANR Trame Verte Urbaine, et l’opérationnalité exigée par un projet urbain.
Conçu comme un outil de conseil et d’aide à la décision, à l’attention des professionnels de la ville mais aussi des autres acteurs de l’aménagement de l’espace et de l’écologie urbaine, ce référentiel se présente en cinq étapes décrivant les différentes phases de la mise en place d’une trame verte urbaine sur un  territoire intercommunal, depuis les premières réflexions jusqu’à la maîtrise d’ouvrage et au suivi de long terme. Chaque étape et chaque thématique sont abordées en autant de fiches techniques.

Un observatoire de la flore urbaine à destination des professionnels

Des agents de collectivités seront formés prochainement à l'observation de la flore urbaine dans le cadre du programme de sciences participatives "Florilèges". Des ateliers sont proposés par Plante & Cité et ses partenaires aux villes volontaires;  le 23 mai à Rennes, le 27 mai à Lille, le 29 mai à Versailles, le 4 juin à Nancy, le 11 juin à Nantes. Ils permettront d'initier l'enregistrement des premiers inventaires sur le site Internet Florilège. L'objectif du programme Florilège est de faire progresser la connaissance sur la biodiversité en ville grâce aux observations des professionnels sur le terrain.

Toutes les villes peuvent contribuer à cet inventaire national de la flore urbaine directement sur le site Internet du programme de mai à septembre. Les données recueillies seront analysées par le Muséum National d'Histoire Naturelle et par Plante & Cité.

Un autre volet du programme intitulé "Florilège PARCS ET JARDINS" concerna la mise en oeuvre concertée de protocoles d'écologie expérimentale sur les pratiques de gestion des plantes sauvages dans les espaces verts. Ce volet sera conduit en partenariat avec Natureparif pour une phase pilote en region Île-de-France pour l'année 2013.

Le programme Florilège est piloté par Plante & Cité, en collaboration avec Tela Botanica, Natureparif et le Muséum National d'Histoire Naturelle.

Si vous êtes intéressés pour accueillir un atelier dans votre ville ou contribuer à l'inventaire des données, veuillez nous contacter:

Plus d'informations sur le site du programme

Appel à communications - Reconversion des friches urbaines polluées

Pour accompagner les acteurs publics et privés dans la conduite de leur projet d’aménagement sur foncier contraint, l’ADEME et ses partenaires (*) organisent les 25 et 26 mars 2014 à Paris la 4e édition des journées techniques nationales "Reconversion des friches urbaines polluées" qui sera l’occasion de faire un point d’avancement sur les démarches, méthodes, outils disponibles et de partager le retour d’expérience et les bonnes pratiques des opérateurs de terrain.

Dans cette perspective, l’ADEME et ses partenaires lancent cet appel à communications qui s’adresse aux principaux acteurs intervenant sur la reconversion des friches urbaines, que ce soit pour la conduite de projets opérationnels ou en amont pour leur planification dans les stratégies urbaines :

    collectivités territoriales, SEM, EPIC, EPCI,
    établissements publics fonciers,
    industriels propriétaires de sites,
    urbanistes,
    architectes,
    promoteurs,
    aménageurs,
    lotisseurs,
    sociétés proposant une approche intégrée de la gestion des sites,
    entreprises de dépollution,
    bureaux d’études
    etc …….

Vous avez participé à un projet de reconversion de friches urbaines ? Faites nous part de votre retour d’expérience ! Prenez connaissance de l’appel à communications ci-dessus et envoyez-nous votre résumé avant le 12 juillet 2013. Les résumés sélectionnés feront l’objet d’une communication orale lors des journées techniques nationales des 25 et 26 mars 2014.

En savoir plus

Télécharger l'appel à communications

Nantes Métropole lance un prix de thèse européen sur la biodiversité dans les espaces urbains

A l'occasion de sa désignation “Capitale Verte de l'Europe 2013“ par la Commission Européenne, Nantes Métropole lance un Prix de thèse Européen ayant attrait à la biodiversité dans les espaces urbains. Ce prix s'adresse aux étudiants-jeunes chercheurs.

A l'occasion de sa désignation “Capitale Verte de l'Europe 2013“ par la Commission Européenne, Nantes Métropole lance un Prix de thèse Européen ayant trait à la biodiversité dans les espaces urbains. Ce prix s'adresse aux étudiants-jeunes chercheurs.

Trois prix d'un montant de 4000 € chacun seront attribués aux lauréats désignés par un jury composé d'universitaires français et européens, de membres du Conseil Nantais de la Biodiversité, d'élus locaux et de responsables de services Environnement de collectivités locales. Ces prix seront officiellement remis à l'occasion d'une cérémonie, qui se déroulera à Nantes, le 2 juillet 2013, lors des Assises Nationales de la Biodiversité.

Plus d'informations :

www.nantesgreencapital.fr

contact@nantesgreencapital.eu

Site Internet Nantes Capitale Verte 2013

Appel à poster: programme ITTECOP: infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

ITTECOP est un programme incitatif de recherche conduit par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE), en coordination avec l’ADEME. Il analyse les relations entre les infrastructures de transports terrestres (routières, ferrées ou fluviales) et leurs interfaces territoriales (gares, ports ou aéroports) avec les paysages et écosystèmes concernés.
A cette fin, le programme ITTECOP a pour ambition de rassembler de manière pérenne autour de ces questions des acteurs d’horizons variés : chercheurs, praticiens et acteurs de la société civile, qui contribuent à l’émergence de réflexions originales sur lesquels les décideurs publics peuvent s’appuyer pour évaluer l’impact des infrastructures de transports terrestres, en particulier sur les paysages et la biodiversité.
Inscrit dans le cadre du bilan du PREDIT 4 auquel le programme est associé sur le volet « impact environnemental des transports », le colloque des 26 et 27 septembre est l’occasion de présenter simultanément les projets de recherches soutenus par le programme mais aussi ceux, plus opérationnels, qui y sont associés. Autour de la thématique des infrastructures de transports terrestres, sont organisées trois sessions de restitution avec les thématiques écosystèmes, paysages et projets de territoires. Une session atelier permettra d'explorer les thèmes transversaux aux projets de recherche qui participent aussi à la réussite de ces derniers : l'animation interne des projets, les outils et leurs utilisations et la valorisation. Enfin, des sessions posters complètent l'ensemble.
Au-delà de la restitution des recherches il s'agit dans le cadre du colloque de transmettre les connaissances acquises à la communauté de recherche mais aussi aux opérationnels afin de développer la communauté autour des thèmes d'ITTECOP et de croiser les savoirs tant scientifiques qu'opérationnels.

Appel à poster

L’objectif de cet appel est de réunir la plus grande diversité de recherches afin de nourrir la réflexion durant le débat final. En complément aux interventions et recherches présentées durant le colloque qui enrichiront leurs présentations lors de sessions posters, il est souhaité ouvrir la conférence par une présentation de recherches extérieures à ITTECOP lors d’une séance de posters. Ces présentations seront complétées par une fiche de synthèse de deux pages maximum qui sera intégrée dans les documents distribués lors du colloque et téléchargeable sur le site internet du programme www.ittecop.fr.
Organisation de l’appelLes soumissions (titre, auteurs, résumé du poster) se feront par email : yannick.autret@developpement-durable.gouv.fr etjudithrd@zogma.com
Clôture des soumissions : 20/06/2013
Avis d’acceptation aux auteurs : 03/07/2013
Envoi du poster et de la fiche : 02/09/2013
(Format pdf haute résolution A0 - le tirage reviendra à chaque équipe et nécessitera la présence d'un présentateur à côté du poster lors de la séance)

Des règles professionnelles pour le secteur du paysage.

Quatre règles professionnelles sont téléchargeables sur le site de l’Unep.

Quatre règles sont à présent téléchargeables sur le site de l’Unep,  concernant les: 

  • “Travaux de plantation des arbres et des arbustes”
  • “Conception des systèmes d’arrosage”
  • “Travaux de maintenance des systèmes d’arrosage”
  • “Travaux des sols, supports de paysage”.

10 autres règles professionnelles seront publiées durant l’année 2013, organisées en 4 axes (mise en oeuvre et entretien des plantes, constructions paysagères, végétalisation de bâtiments, aménagement et entretien des zones naturelles). Ces règles sont édictées sur l’initiative de l’Unep, en association avec les organisations concernées, pour transcrire et identifier le savoir-faire des entreprises.

Lancement officiel du portail Nature en Ville

Le portail Nature en Ville a été lancé officiellement le 24 avril à l'occasion de l'assemblée générale de Plante & Cité, éditeur du site.

Ce lancement a été réalisé en présence de M. Jean-Marc Michel, directeur général de l'aménagement, du logement et de la nature (DGALN).

Télécharger le communiqué de presse

Une application mobile Pl@ntNet pour identifier les végétaux !

Photographiez une plante, puis identifiez-la automatiquement!

La plateforme Pl@ntNet est portée par un consortium impliquant le Cirad, l’Inra, Inria (inventeurs du monde numérique), l’IRD (Institut de recherche pour le développement) et le réseau Tela Botanica, et financée par Agropolis Fondation.

Elle s’appuie sur un réseau de chercheurs et de citoyens disséminés à travers le monde pour faciliter l’échange et l’accès à l’information botanique. Pour accroître et faciliter l’accès à cet ensemble de données, et contribuer à la formation des générations futures, Pl@ntNet a lancé une nouvelle application désormais accessible sur support mobile. Elle permet aux botanistes, amateurs ou professionnels, de rechercher le nom d’une plante à déterminer à partir d’images réalisées sur Smartphone. Les photos sont comparées à plusieurs dizaines de milliers d’images identifiées afin de proposer les espèces les plus similaires. Ce système accessible gratuitement à tous bénéficie des dernières avancées technologiques de l’informatique mobile. Évolutif, il s’améliorera grâce aux contributions de ses utilisateurs, constituant la plus grande communauté de botanistes francophones (actuellement près de 19 000 membres).

Plus d'infos sur www.plantnet-project.org

Evaluation de la valeur économique des zones humides

Note du Commissariat général au développement durable

Le CGDD, le Commissariat général au développement durable, a rendu sa note de synthèse sur la valorisation des services rendus par les zones humides : "Avancées et enseignements pour la valorisation des services rendus par les zones humides".

Télécharger la note depuis le site du MEDDE.

Lire un résumé sur le site Actu-Environnement.

Lancement du concours : « Capitale française de la biodiversité 2013 »

Natureparif lance la quatrième édition du concours « Capitale française de la biodiversité » qui récompense la mise en œuvre de démarches exemplaires en matière de protection et de restauration de la biodiversité. Il permet de valoriser les actions innovantes, identifier les bonnes pratiques, et promouvoir les politiques locales menées en faveur de la biodiversité à l’échelle locale.

En 2013, le concours aura pour thème principal « L’eau, la ville, la vie ! ». Il récompensera les actions mises en place par les collectivités pour préserver la ressource en eau et les milieux aquatiques et humides.

L’appel à candidature est ouvert aux communes de plus de 2000 habitants, aux communautés de communes, aux communautés d’agglomération, communautés urbaines, syndicats d’agglomération nouvelle et métropoles du 25 Mars 2013 au 15 juin 2013. Un comité scientifique et technique composé de chercheurs, urbanistes, naturalistes, représentants d’associations et de collectivités et professionnels de la biodiversité sera chargé d’évaluer les candidatures.

Ce concours national est placé sous le haut patronage du Ministère de l’Ecologie ainsi que de l’AMF, l’AMGVF, l’ACUF. Il est organisé en partenariat avec les régions Île-de-France, Nord-Pas-de-Calais et Aquitaine.
 
Télécharger le questionnaire de candidature
Voir le règlement du concours 2013

Les fabricants de produits de protection des jardins et espaces publics s’engagent en faveur du biocontrôle le 12 avril

Les ministères en charge de l’agriculture et de l’environnement ont signé le 12 avril 2013 au Domaine de Saint Jean de Beauregard (Essonne), aux côtés de l’UPJ, notamment, un avenant afin de promouvoir les solutions de bio-contrôle : l’utilisation de mécanismes et d’interactions qui régissent les relations entre espèces dans le milieu naturel.

Des avenants concernant les solutions de biocontrôle ont été signés par les associations de représentants de la société civile, l’interprofession et les professionnels de la filière du végétal. Tous s’engagent afin de « soutenir le développement et l’adoption de la lutte biologique et du bio-contrôle ».
L'union des entreprises pour la protection des jardins et des espaces publiques (UPJ) a été partie prenante de l’élaboration du Plan Ecophyto 2018 qui décline l’un des objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement : réduire si possible de moitié à horizon 2018 le volume des produits phytopharmaceutiques utilisés dans notre pays. Elle a d’ailleurs étroitement participé à l’élaboration du volet « zones non agricoles » de ce plan. Consciente que sa mise en œuvre représente des efforts pour ses adhérents, l’UPJ témoigne avec cette signature de l’engagement opérationnel de l’ensemble de la profession.

Déjà pointée du doigt dans le rapport du député Antoine Herth, le biocontrôle sera désormais un levier pour favoriser un jardinage responsable.

Appel à projets "Végétalisations Innovantes"

Cet appel à projets a pour objectif de sélectionner des solutions innovantes en matière de végétalisations de la Ville à travers des projets favorisant la biodiversité, des projets innovants d’agriculture urbaine et des projets en faveur de l’adaptation au changement climatique. Proposez votre projet jusqu’au lundi 3 juin 2013 !

La Ville de Paris s’associe au Paris Région Lab pour lancer un appel à projets dédié à la végétalisation innovante. Elle invite les entreprises et associations à venir expérimenter en grandeur nature leurs solutions expérimentales dans les domaines de la biodiversité, de l’agriculture urbaine et de l’adaptation de la ville au changement climatique. En leur proposant de tester leurs prototypes dans l’espace public et sur les bâtiments, pendant une durée pouvant atteindre 3 ans, Paris entend devenir un laboratoire à ciel ouvert pour imaginer, tester et développer les innovations qui transformeront la ville.

Suivant les objectifs du Plan Biodiversité, du Plan Climat Energie et du Livre Bleu de la Ville de Paris, cet appel à projets a pour but d’encourager et d’accompagner des expérimentations qui permettront aux espèces animales et végétales de s’établir de manière durable, qui participeront à lutter contre les îlots de chaleur et contribueront au rafraîchissement de la ville et au rapprochement entre producteurs et consommateurs.

Pour cet appel à projets la Ville de Paris a défini des règles très larges dans une démarche d’innovation ouverte afin de laisser une place à des propositions inattendues. L’expérimentation représente une opportunité pour les porteurs de projet de tester leurs produits ou solutions in situ ainsi que leurs modèles économiques.

Plus d'informations sur le site de la ville de Paris.
Une demande de renseignements complémentaires pourra être effectuée auprès :
    Mme Sabine ROMON
    Paris Région Lab
    Mail : sabine.romon@parisregionlab.com

Télécharger le formulaire de contact afin d'être informé d'éventuelles modifications.

Une réunion d’information sur l’appel à projets, ouverte à tous les professionnels, sera organisée le mercredi 15 mai 2013 à 14h30, à la Maison des Acteurs du Paris durable, 21 rue des Blancs-Manteaux, 75004 Paris.

Appel à proposition :" Biodiversité et Changement Global : Quelles recherches, quels verrous et quels partenariats pour répondre à l'IPBES?"

L'Agence Nationale de la Recherche lance un appel à proposition pour un Atelier de Réflexion Prospective (ARP) sur la thématique " Biodiversité et Changement Global : Quelles recherches, quels verrous et quels partenariats pour répondre à l'IPBES?".

En avril 2012, plus de 90 pays ont validé la Plateforme Intergouvernementale pour la Biodiversité et les Services Ecosystémiques/IPBES (http://www.ipbes.net). Les enjeux majeurs d’IPBES sont notamment de réaliser des évaluations périodiques; identifier les besoins de connaissance et mettre en place des outils pour faciliter l'aide à la décision. L’enjeu pour la communauté de la recherche en biodiversité est important, et nécessite une mobilisation et une vision prospective dans un contexte Européen et  international.

Le premier axe de l’ARP consistera à identifier les questions prioritaires de recherche sur la biodiversité et les services écosystémiques, notamment en définissant des types de scénarios d’évolution.

Le second axe de l’ARP consistera à proposer des modes opératoires pour faciliter les coopérations dans le domaine de la recherche et de l’innovation. Il s’agira dans une vision à long terme de faciliter les coopérations en matière de recherches et d’innovation par la création d’outils communs, comprenant des stratégies d’observation et de bancarisation des données.

Date limite de dépôt : 30 avril 2013

Les vergers des artisans du végétal, édition 2013

Le réseau des Horticulteurs et Pépiniéristes de France offre aux associations, villes et villages dix arbres fruitiers pour planter des vergers pédagogiques et associatifs partagés. Cette opération a pour objectif de sensibiliser jeunes et moins jeunes aux bienfaits des arbres en tant que capteurs de dioxyde de carbone (CO2), au respect des plantations communes, à la notion de partage et aux enjeux du maintien de la biodiversité.

Depuis 2009, les Horticulteurs et Pépiniéristes de France s’investissent chaque année pour offrir à une quinzaine d’associations ou communes l’opportunité de réaliser un verger pédagogique et associatif. La sélection, ouverte du 15 mars au 8 juin 2013, s’appuiera principalement sur des critères pédagogiques, environnementaux et paysagers visant à valoriser le partage et l’éducation aux enjeux environnementaux et de la biodiversité. Afin de s’inscrire durablement, la plantation de ces vergers sera accompagnée d’ateliers de démonstration sur les techniques de plantation et d’entretien des arbres fruitiers.

Calendrier:

  • À partir de mi-mars 2013 : Mise à disposition de dossiers de candidature sur le site du réseau HPF et chez les producteurs membres du réseau.
  • Du 15 mars au 15 juin 2013 : Dépôt et envoi des dossiers de candidature par les villes, villages ou associations intéressés par cette action à :

HPF, Horticulteurs et Pépiniéristes de France, Maison de l’Agriculture, Agroparc, 84912 Avignon cedex 9.

  • 15 septembre 2013 : Résultat des sélections et annonce des projets retenus.
  • Automne 2013 : Plantation des vergers communaux et associatifs.

Plus d'informations sur le réseau des horticulteurs et pépiniéristes de France.

Télécharger le dossier de candidature

 

 

Appel à propositions Life+ pour 2013

L'appel 2013 est ouvert depuis le 19 février 2013. Retrouvez une présentation des nouveautés 2013, le budget de l'appel et les lignes directrices pour chaque volet.

texte de  l'appel à propositions

Le site Enviropea assure une mission d'assistance technique gratuite auprès des porteurs de projets LIFE+ pour le compte du MEDDE.

Si vous souhaitez bénéficier des conseils d'Enviropea, envoyez le document ci-dessous complété à lifeplusfrance@développement-durable.gouv.fr, précisant "demande d'assistance d'Enviropea" dans le sujet.

Les Nantais invités à fleurir les rues

Des graines sont offertes aux habitants pour fleurir et embellir l'espace public

Du 20 mars au 20 mai, les nantais peuvent retirer leur kit de plantation dans les mairies annexes et les services Jardins Espaces verts, pour semer les graines sur l'espace public: pieds d'arbres, façades de maisons, d'immeubles, d'équipements publics, interstices constitués par les fissures de l'enrobé des trottoirs.

Chaque participant s'engage à entretenir les plantations de son mieux!

Les graines de ces kit de fleurissement ont été sélectionnées par le Service des Espaces Verts et de l'Environnement pour leur floraison persistante, leur nature rustique et peu gourmande en eau. Avec "Ma rue en fleurs" vous embellissez votre quartier et vous agissez en faveur de la biodiversité. Cette action participative, s'inscrit dans le programme du Conservatoire nantais de la biodiversité ainsi que dans le cadre de Nantes Capitale Verte.

Plus d'infos sur le site du SEVE (Ville de Nantes espaces Verts Environnement)

Pages