Vous êtes ici

Actualités

Appel à communication Intersol' 2015

Congrès-Exposition International sur les Sols, les Sédiments et l'Eau

Les thèmes possibles de communication sont :

  • Polluants émergents et orphelins
  • Traitement in situ des sols et des eaux souterraines
  • Sites miniers

La deadline des candidatures pour une communication est fixée au 31 octobre 2014

Pour plus d'informations concernant l'appel à communication

 

Le Congrès-Exposition se tiendra les 24, 25 et 26 mars 2015 à Paris

 

 

 

Cinq premiers projets pilotes engagés pour le label BioDiversity du CIBI

Le Conseil International Biodiversité & Immobilier (CIBI) a pour objectif la promotion de la biodiversité urbaine dans le secteur de la construction et de l’immobilier, principalement par le biais du label BiodiverCity lancé en décembre 2013 (. Il vient d’annoncer l’engagement d’un premier groupe de 5 projets pilotes, qui seront évalués suivant le référentiel du label : le 55 rue d’Amsterdam à Paris, projet de rénovation tertiaire (Gecina), le nouveau siège de Veolia Environnement à Aubervilliers (Icade), la Cité Musicale de l’Île Seguin (Tempo Île-Seguin et ses partenaires), le Hub Bolloré Logistics de Roissy, et Challenger, projet de rénovation tertiaire (Bouygues Construction). Le processus de labellisation se concrétisera fin 2014 par la communication pour chaque projet de son étiquette BiodiverCity (notation en 4 axes). Une quinzaine d’autres projets ayant exprimé leur intérêt suivront ce premier groupe de pilotes au cours des prochains mois.

Prix "Infrastructures pour la Mobilité et Biodiversité" 2014

Organisé par l'Institut des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité (IDRRIM) depuis 2010, le Prix IMB récompense chaque année les meilleures initiatives prises par les acteurs impliqués dans la conception, la construction, la gestion, l'entretien, l'aménagement, la requalification et l'exploitation des infrastructures de mobilité en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation des écosystèmes et de la biodiversité.

 

En partenariat avec la Revue générale des routes et de l'aménagement (RGRA), Le Moniteur, Le Club Technique de la Gazette des Communes-Techni.Cités et Terre Sauvage, cette 5ème édition comporte quelques nouveautés, le Prix IMB étant désormais ouvert aux initiatives prises à l'Outre-Mer et à l'international ainsi qu'aux travaux de recherche (de type thèse soutenue). Une nouvelle catégorie "Initiatives astucieuses" est également proposée, destinée à mettre en valeur les solutions modestes mais innovantes proposées notamment par des petites structures.

Les candidatures sont ouvertes du mardi 20 mai 2014 au vendredi 12 septembre 2014, date limite de réception des dossiers.

 

Source : 

 

Plus d'infos sur le site de l'IDDRIM

Choisir, pour Paris, 200 lieux de proximité à végétaliser

Anne Hidalgo, Maire de Paris, et Colombe Brossel, adjointe en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité, proposeront au Conseil de Paris que les Parisiens puissent choisir 200 lieux à végétaliser près de chez eux.

La Ville de Paris mène depuis 2001 une importante politique de végétalisation qui a déjà permis d’ouvrir 62 hectares d’espaces verts supplémentaires, de multiplier les jardins partagés et de créer des espaces de respiration ouverts accessibles à tous.

Réaménagement de certains tronçons de la petite ceinture, piétonisation des Berges de Seine, valorisation des bois : cette multitude d’actions a conduit à une amélioration concrète du cadre de vie des Parisiens, à la protection de l’environnement et à la lutte contre le dérèglement climatique.

Anne Hidalgo s’engage à intensifier ces efforts pour rendre Paris encore plus verte : 30ha d’espaces verts supplémentaires verront le jour sous cette mandature et la place de la nature dans l’espace public sera accrue. Cet objectif, confronté à la densité de Paris, appelle à trouver des solutions innovantes et à prendre en compte tous les lieux qui pourraient mieux faire respirer la Ville, comme l’a par exemple démontré l’appel à projet « végétalisations innovantes ».

 

C’est pourquoi Colombe Brossel, adjointe en charge des espaces verts, de la nature et de la biodiversité, va proposer dans un voeu au Conseil de Paris de :

- Lancer avant l’été une grande consultation, qui incite les Parisiens à recenser les lieux à végétaliser (pieds d’immeuble, murs, placette…) ;

- Proposer un outil innovant, avec l’application « DansMaRue », qui permette à chacun de signaler un lieu près de chez lui pouvant faire l’objet d’un embellissement ;

- Créer un support pédagogique qui présente aux habitants les différents types de végétalisations possibles.

 

 

Près de 200 lieux de proximité seront ainsi végétalisés pendant la mandature.

Appel à communication 5ème Congrès National Santé Environnement

Rennes, du mardi 25 au jeudi 27 novembre 2014

 

Autour de ce Congrès se tiendront également les Journées du Réseau Bretagne Urbanisme & Santé (GT-RBUS) et les Journées du Réseau français des Villes-Santé de l’Organisation Mondiale de la Santé

 

Les relations entre les paysages, formes et ambiances urbaines, aménagements, la vie quotidienne et la santé, sont des questions ouvertes depuis le 19ème siècle. Qu’en est-il à l’heure de l’urbanisation généralisée ?

 

La santé, selon la définition de l’OMS (1946), est un état de complet bien-être physique, mental et social, et pas seulement une absence de maladie ou d'infirmité. Elle est une ressource et non un but en soi, qui s’inscrit dans un processus dynamique et global (Charte d’Ottawa, 1986).

 

La production scientifique dans ce champ très large relève de disciplines très variées : architecture, urbanisme, épidémiologie, géographie, sociologie, anthropologie, psychologie, écologie, toxicologie, voire entomologie/zoologie et botanique. Des associations entre événements de santé et caractéristiques du paysage et de l’urbanisme sont mises en évidence, et posent aussi sous cet angle la question des inégalités de santé (et de la justice sociale). Comment les ambiances et les formes urbaines peuvent-elles constituer des ressources pour l’amélioration de la qualité de vie ? Ces questions suscitent en France un intérêt croissant des autorités de santé, qui ont besoin d’identifier les déterminants et incertitudes, afin de construire un cadre méthodologique pour la prise de décision en matière d’aménagement du territoire.

Quels choix opérer qui tiennent compte des comportements individuels et collectifs, à quelle échelle spatiale et à quel horizon temporel ? Il s’agit notamment de s’interroger sur la densification, la mobilité et la mixité sociale et fonctionnelle, promues par la Charte d’Aalborg (1994).

 

 

Le congrès SFSE « Paysage, urbanisme et santé » a pour objectif de rassembler les décideurs, les chercheurs et praticiens, pour un partage de connaissances et d’expériences dans la perspective d’élaboration de la combinaison la plus pertinente entre approches quantitatives et qualitatives. Une telle élaboration doit impérativement impliquer les différents publics, habitants et usagers.

 

Pour télécharger le pré-programme et le formulaire pour soumettre un résumé

Lancement du concours «Capitale française de la biodiversité 2014»

Natureparif, l'ARPE PACA et Plante & Cité lancent mardi 15 avril la cinquième édition du concours « Capitale française de la biodiversité » sur le thème de "l'agriculture urbaine et biodiversité".

 

En choisissant ce thème, le concours vise à promouvoir les démarches que les collectivités mettent en œuvre en faveur de la nature et de la biodiversité en ville : rôle et intégration de l'agriculture urbaine dans les documents d'urbanisme, reconnexion des citadins avec la nature, pratiques et techniques du jardinage au naturel, réintroduction de la biodiversité potagère, adaptation au changement climatique... Les actions sont multiples tout autant que le sont les formes prises par l'agriculture en ville.

 

L'appel à candidature 2014 est ouvert aux communes de plus de 2000 habitants, aux communautés de communes, aux communautés d'agglomération, communautés urbaines, syndicats d'agglomération nouvelle et métropoles jusqu'au 30 juin 2014. Un comité scientifique et technique composé de chercheurs, urbanistes, naturalistes, représentants d'associations et de collectivités et professionnels de la biodiversité est chargé d'évaluer les candidatures.

 

Le dossier de candidature et le règlement du concours sont téléchargeables sur www.capitale-biodiversite.fr

 

Contact:

01 75 77 79 06 ou louise.seguin@natureparif.fr

Décret n°2014-45 du 20 janvier 2014 portant adoption des orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques

Ce décret finalise le socle réglementaire de la Trame verte et bleue, en adoptant, en application des dispositions de l’article L. 371-2 du code de l’environnement, le document-cadre intitulé « orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques ». Ce document-cadre vient appuyer l’élaboration et l’adoption des schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE) qui doivent le prendre en compte.

 

Il s’articule autour de deux parties :

  • une partie relative aux choix stratégiques précisant les définitions, les objectifs et les grandes lignes directrices pour la mise en œuvre de la Trame verte et bleue ;
  • une partie constituant le guide méthodologique précisant les enjeux nationaux et transfrontaliers pour la cohérence écologique de la Trame verte et bleue à l’échelle nationale, les éléments méthodologiques propres à assurer la cohérence des schémas régionaux en termes d’objectifs et de contenu, et un dernier volet relatif à l’élaboration des schémas régionaux pour les départements d’outre-mer.

 

Décret n°2014-45 du 20 janvier 2014 portant adoption des orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques

 

Stand Agriculture urbaine et Société - AgroParisTech

AgroParisTech présente «Agriculture urbaine et Société» du samedi 22 février jusqu'au dimanche 2 mars au Salon International de l'Agriculture Pavillon 4, allée C, stand 134.

 

Quels sont les bénéfices des espaces dédiés aux nouvelles formes d'agriculture en ville ? Nouveaux choix de vie, les toits potagers ou encore les parcelles ou jardins partagés ou individuel sont en constante augmentation. Les toits potagers sont déjà des lieux de cultures originaux et ces jardins ont plusieurs fonctions. Ce sont de réels espaces récréatifs pour les citadins qui permettent une plus grande proximité avec la nature ainsi que de production à but alimentaire. Les citadins redécouvrent ainsi le lien à la terre et à sa production en acteurs directs et pourront profiter demain de ces nouvelles filières locales comme de potentiels consommateurs. Ces formes urbaines aident déjà à la socialisation par le partage et les échanges de plants ou semences, seront des éléments de connections inespérés pour l'ensemble de la biodiversité urbaine.

 

Communiqué de presse

Angers, Nantes et Limoges en tête du palmarès 2014 UNEP des villes vertes

Angers, Nantes et Limoges sont les villes les plus vertes de France selon le premier palmarès établi par l'Union nationale des entreprises du paysage (Unep).

 

L'Unep a sollicité les 50 plus grandes villes de France, soit des agglomérations dépassant les 85.000 habitants, et les a passées au crible de cinq grands critères via une cinquantaine d'indicateurs: le patrimoine vert accessible au public, les efforts d'investissement en faveur du développement du végétal, la préservation de la biodiversité, la gestion des déchets verts et la promotion des espaces verts.

 

Voir le palmarès 2014 - Infographie

Voir le dossier de presse

Formations Trames Vertes et Bleues 2014 : consultez le catalogue

Le catalogue des formations Trame verte et bleue 2014 est désormais disponible. Issu du dispositif de coordination piloté par l'Aten (Pôle de ressources et compétences pour la nature), ce document répertorie l'ensemble des stages des différents organismes de formation impliqués.

 

Vous y retrouverez les principales informations concernant leur organisation (dates, lieux, organismes de formation) ainsi que leurs objectifs et contenus.

 

 

Ne tardez pas à vous inscrire à ces formations ; les inscriptions sont en effet clôturées plusieurs semaines avant le début des stages.

 

Pour consulter le catalogue

Trames vertes et bleues : le cadre réglementaire enfin complet

Le quatrième et dernier décret attendu pour finaliser le socle réglementaire de la Trame verte et bleue, portant adoption des orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques (décret n°2014-45 du 20 janvier 2014), vient d’être publié au JO du 22 janvier 2014.

 

En application des dispositions de l'article L. 371-2 du code de l'environnement, le document-cadre « Orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques » a été élaboré, à partir des travaux du Comité opérationnel « Trame verte et bleue » mis en place dans le cadre du Grenelle de l’environnement, et en association avec le comité national trames verte et bleue mis en place fin 2011.

Les orientations nationales ont été mises à la disposition du public du 17 novembre au 9 décembre 2011, en vue de recueillir ses observations, et viennent d'être adoptées par le décret n° 2014-45 du 20 janvier 2014.

Appel à projets de recherche "biodiversité"

Cet appel vise à  soutenir des projets de recherche opérationnelle dans les domaines liés à la préservation de la biodiversité, menés sur le territoire régional conduits par des consortiums constitués de laboratoires (du Nord-Pas de Calais ou d'autres régions) et de partenaires non académiques.

 

Bénéficiaires – Public concerné:

  • Les établissements publics et privés de recherche, dont les Universités, qui devront obligatoirement s’associer à un ou des partenaires situés en région Nord-Pas de Calais.  
  • Les laboratoires et équipes de recherche extra-régionaux peuvent postuler. Ils s’associeront autant que possible à un établissement de recherche régional ; la mise en réseau de la communauté régionale avec les équipes extérieures intéressant fortement la Région et la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité. Une attention particulière devra alors être accordée à l’explicitation de la nature de la collaboration, la complémentarité des compétences ainsi réunies et à la valorisation des travaux conduits sur le territoire régional.
  • Les structures régionales de type collectivités, conservatoires, entreprises, opérateurs (bailleurs, agence d’urbanisme etc.), associations, organisations professionnelles ou bureaux d’études implantés en Nord-Pas-de-Calais, à la condition qu’ils s’inscrivent dans le cadre d’un projet de recherche dont la qualité scientifique soit reconnue et s’associent à une équipe de recherche.

 

Accompagnement proposé:

 

L’aide est plafonnée à 150 000 € sur 3 ans

 

Durée, période:

  • Lancement de l’appel à projets : janvier 2014,
  • Réception des lettres d’intention : jusqu’au 11 mars 2014,
  • Réception des dossiers de candidature définitifs : jusqu'au 16 mai 2014.

 

Conditions d'éligibilité - Modalités d’attribution:

Les projets doivent :

  • s’inscrire dans le cadre d’un travail de recherche finalisée, avec une forte valeur scientifique,
  • s’organiser autour d’un partenariat avec un organisme régional de type collectivité, opérateur (bailleur ou autre), association ou entreprise originaire du Nord-Pas de Calais, 
  • démontrer leur valeur ajoutée par rapport à l’existant,
  • être d’une durée limitée à 3 ans et présentés en deux phases de 18 mois.

 

Déposer sa demande:

Vous devrez d’abord rédiger une lettre d’intention qui sera présélectionnée, puis un dossier de candidature. Vous trouverez une lettre type dans l’appel à projets à télécharger en ligne.

 

Ces documents seront à transmettre au Conseil régional par mail et par courrier, selon les modalités stipulées dans l'appel à projets.

 

Contacts

Marion Veyrières

Conseil régional Nord-Pas de Calais

Direction de l’environnement

151, avenue du Président Hoover

59555 Lille Cedex.

 

Courriel : marion.veyrieres@nordpasdecalais.fr

 

Le nouveau site Sauvages de ma Rue de PACA

Le programme Sauvages de ma rue s'adapte à la biodiversité spécifique des villes du sud-est de la France et se décline en Sauvages de PACA.

 

Le slogan du nouveau site www.sauvagesdepaca.fr est "Je me promène en ville, j'identifie et je photographie les plantes sauvages de ma rue. Je transmets les informations aux scientifiques!"

Niort élue « Capitale française de la biodiversité 2013 »

La ville de Niort est la nouvelle « Capitale française de la biodiversité» pour 2013. Ce concours récompense depuis 2010 les collectivités locales qui s’engagent dans la préservation de la biodiversité. Pour cette 4ème édition organisée par Natureparif, le thème choisi était « L’eau, la ville, la vie». Le jury a apprécié la volonté politique de la ville de stopper l’étalement urbain, sa démarche stratégique sur la trame verte et bleue urbaine et ses actions exemplaires pour préserver et restaurer les cours d’eau et zones humides en ville.

En savoir plus

Quelles politiques publiques pour protéger la biodiversité en Ile de France?

La biodiversité est présente jusqu’en plein cœur de Paris, mais comment la préserver quand les moyens publics sont limités ? En menant une politique d’offre plutôt qu’une politique de demande, notamment car elle touche tous les espaces urbains, périurbains et ruraux.

 

En savoir plus

Trame Verte et Bleue : toutes les cartes en région Centre

Le Conseil Régional et la DREAL élaborent actuellement le Schéma Régional de Cohérence Écologique, mettant en place la Trame Verte et Bleue.

La Trame verte et bleue est une "mesure phare" du Grenelle Environnement qui porte l’ambition d’enrayer le déclin de la biodiversité au travers de la préservation et de la restauration des continuités écologiques.

Toutes les cartes sont disponibles. Vous pourrez ainsi voir si votre secteur est concerné.

En savoir plus

Végétalisons nos murs - Un guide pour végétaliser les murs des maisons et immeubles

La maison de la consommation et de l'environnement (MCE) de Rennes vient d'éditer un nouveau guide, intitulé « végétalisons nos murs ». Ce guide de 27 pages vient compléter l'action que la ville de Rennes avait lancée en 2009 pour inviter ses habitants à végétaliser les façades de leurs habitations. Embellir la ville, développer le bien-être par un cadre de vie agréable et enrayer l'érosion de la biodiversité, tels sont les objectifs de la MCE.

 

En savoir plus

L’offre d’espaces verts par habitant d’Île-de-France sous surveillance

L’IAU îdF lance un nouvel inventaire régional des « espaces verts et boisés ouverts au public ».

En savoir plus

Les premiers atlas communaux récompensés

Enveloppes décachetées, musique d’accueil sur scène et discours de remerciement, il régnait comme un air de Festival de Cannes au siège de TF1 à l’occasion de l’annonce des 14 premières communes lauréates du Fonds de soutien aux Atlas de la biodiversité communale (ABC).

 

En savoir plus

Le végétal à la conquête de la ville - Vidéo

Gestion des eaux de pluie, réduction des îlots de chaleur, biodiversité, isolation thermique... le végétal en ville présente un potentiel majeur pour améliorer le cadre de vie des urbains même si le soutien politique fait encore défaut.

Vidéo issue du site Actu environnement

Pages